RIMES, PROSES

                 ET VÉRITÉS

PETITS ENFANTS

Bénédiction divine et retour aux sources

À la recherche d'une ombre

Retrouvant des sourires et jeux de pénombre

Moments présents enivrés de ressources

 

Simplicité pure et expression divine

Baume sur soucis du matin

Comme une brosse sur un papier romain

Problèmes envolés et espérance clandestine

 

Au bon moment, au bon jour

Face angélique poussant le négatif

Air morose presque positif

Entièrement et pour toujours

 

Apprendre à travers ces âmes

À conserver l'intégrité

À capturer la pureté

Soulager les blessés des mélodrames

 

Ô ces petits-enfants!

Amenez-en des pelletées!

Seul ou en armée 

Des tonnes de moments présents

UNITÉ

 

Salut, mon frère!

Toi, arbre décharné!

Nu, à découvert, pour mieux renaître

Branches pendantes, calme universel

Pétales absents et en dormance

Salut, ma sœur!

Toi, ciel matinal!

Nuage blanc, pureté de l'instant

Mouvant comme l'âme

À l'infini, jusqu'à l'été

 

Salut, cousine!

Toi, fleur absolue!

Énergie invisible, couleur visible

Senteur de l'aube, rosée accrochée

Rappelant soleil et humanité

 

Salut, cousin!

Toi, vent hivernal!

Pénétrant, sensuel et revigorant

Invisible et si visible

Souffle de l'âme immatériel

 

Salut, mon père!

Salut, ma mère!

Sœurs, frères, cousins, cousines

Tous, souffle de vie

Vent spirituel et emprunté

T'AIMER

Oh! comme je peux t'aimer!

Pour ton écoute

Pour ta tendresse

Oh! Combien d'amour!

Pour la nature de ton âme

 

Tu te déguiserais en pompier

Je te chasserais

Tu te déguiserais en prince

Je te dirais de disparaître

Mais parce que tu es TOI!

Le vrai AMOUR n'est que pureté

 

Je t'aime avec ma simplicité

Je t'aime au doux présent

Je t'aime avec authenticité

Ô je t'aime librement!

Parce qu'il vaut mieux t'avoir aimé!

Et savoir que tu seras souvenirs

Que de n'avoir pas connu

La grandeur de cet amour

OMBRE PERDUE

Pourquoi t'avoir perdue?

Questionnements

Demandes

Revendications

Prières

Subconscient en ruine

 

Recherches infinies...

Avant 2 ans?

Avant 4 ans?

Avant 6 ans?

Avant 8 ans?

Ou avant?

Ou après?

 

Pourquoi t'être enfuie?

Derrière les roches de la société

Derrière les montagnes parentales

Derrière les chutes conformistes

Derrière les ouragans émotionnels

 

Ô reviens!

Tu seras bercée!

Avec des larmes infinies

Et pardon véridique

Apprivoiser certainement

Une ombre unique et pure

Une chance d'une seconde vie

Et la patience

De t'aimer pour de bon

À travers l'émerveillement

Comme les yeux d'un nouveau-né

PARADIS ARTIFICIEL

Je l'ai cherché!

Ah oui! J'ai creusé!

Une pelletée, deux pelletés

Tassant, poussant les rochers

Roches épaisses et perlées

 

J'ai entaillé et percé!

Ah oui! J'ai labouré!

Au galop illimité

Colère rouge enflammée

Coeur noir essoufflé

 

J'ai labouré! Labouré à côté!

Ah oui! J'ai navigué!

Trous bouchés

Creusé, creusé, creusé

Tombeau déballé

 

Je suis tombé! Tombé!

Ah oui! J'ai succombé!

Les veines entremêlées

À contre-courant, déchaîné

Raisons dans une vérité

 

Je me suis relevé!

Ah oui! J'ai sangloté!

J'ai trouvé! J'ai trouvé!

Mes entrailles ulcérées

Sur un nuage velouté

COLÈRE

 

Tel un velcro sur le nœud d'un arbre

Tel un rôti brûlé au fond d'un chaudron

Tel un atome collé à l'électron

Telle une couleur tracée dans le marbre

 

Elle revient et repart comme à chaque fête

Comme de multiples solitudes

Comme le pôle Nord et le pôle Sud

Elle revient comme une soudaine tempête

 

Ressemblant à un nœud de cordage

Inégale, pleine de cratères

Cratères faisant la guerre

Cratères d'images et d'ombrages

 

Comme un lion en cage tournant en rond

Nuits apprivoisées, nuits à l'ombre

Comme un cheval revenant au balcon

Dures leçons pour les traditions

 

L'envoyer dans la tombe du passé

Peut-être côtoyer l'ombre enfouie

Communication et patience inouïe 

Dur labeur, possible amitié

PASSION ÉPHÉMÈRE

Élan passager, de qui viens-tu?

D'où viens-tu?

 

Adolescent de la pensée

Dictée de sensualité

Programmée dans maints projets

Fortement à l'excès

Le mental, cœur à cœur

Questionnements dans la peur

Au galop, repoussant

Projetée au présent

 Embrasser l'emportement

Quelques instants

Élan galopant, galopant

Toujours et entraînement

Plus fort que la mer

Plus grand que la guerre

Courant, courant

Énergiquement et ardemment

Rentrant, vagues et sillons

Envolées les questions

PASSION D'AMOUR

Âme d'aujourd'hui, âme immortelle

Passion du présent, oubli de demain

Essai de bonheur, trésors du moment

 

Tenter la passion, regarder une fleur

Sentir le présent, humer les odeurs

Humer le bonheur, écouter les essences

 

Tenter le moment, écouter un enfant

Sentir le temps, âge d'un instant

Saisir le présent, souvenir de pureté

 

Goûter la passion, savourer le moment

Oublier le passé, déguster ardemment

Oublier l'avenir, ajouter l'intention

 

Savourer la passion

Déguster la pureté

Passionner le présent

Goûter à l' amour

JE SUIS

J'étais ce que je suis

J'étais exceptionnel aujourd'hui

J'étais un hier

J'étais ÊTRE du lendemain

 

Je suis ce que je suis

Je suis parfait aujourd'hui

Je suis unique hier

Je suis souvenirs de demain

Je serai ce que je suis

Je serai l'univers aujourd'hui

Je serai moi hier

Je serai miroir de demain

Je suis ce que je suis

Je suis parfait au passé

Je suis compréhension et plénitude

Je suis acceptation et quiétude

Je suis ce que j'étais

Je suis ce que je suis

Je suis ce que je serai

Hier, aujourd'hui et demain

Dans le karma de mon je suis

ADIEU MATÉRIEL

 

Étouffante, colère du passé

Prisonnier, ressentiment du présent

 

Amour, rejailli des entrailles

Liberté, recueillie dans l'univers

 

Tristesse à remercier

Dépression, cadeau merveilleux

 

Amour, solution idéale

Bonté, amour inconditionnel

 

Froideur, glace matérielle

Morosité, blocage du passé

 

Compassion, humanité parfaite

Égalité, leçon d'humilité

Bienvenue conscience réelle

Amour, Amour, Amour

 

VRAI MOI

 

Il surprend à travers la peau

Humble, dans toute sa grandeur

Il recherche dans les dépendances

Joue à cache-cache avec la tristesse

 

Il tourne le mental chaque nuit

Il talonne dans les échecs

Il rattrape au quotidien

Harcèle dans les habitudes

 

Silences et pas de joyeux répits

Murmures intenses, chacun ses raisons

Armures démasquées à se faire talonner

Ouverture, petite et sans défense

 

Lumière, cherchant une âme

S'infiltrant à travers les pores

Lui, le je suis, ouverture d'espérance

Sensibilité, compréhension, découverte

 

Énergie, enthousiasme euphorisant

Prisonnière libérée contre les vents

Brisée est la glace, amour béni

Leçon apprise, repoussant la colère

 

Viens doucement, peu à peu

Apprivoiser l'immatériel, l'immortel

Voulant être un ami

Jusqu'à l'infini

BESOINS ENFOUIS

 

Années perdues

À faire l'autruche

Années perdues

À se graisser dans la ruche

 

Années de frictions

À rencontrer répétitions

Années de frictions

À rester dans le tourbillon

 

Années d'incompréhension

À repousser l'inconnu

Années d'incompréhension

À ne pas se mettre à nu

 

Années de lumières

À répondre à des besoins

Années de lumières

À satisfaire le lointain

 

Années d'énergie

À rencontrer l'euphorie

Années d'énergie

À comprendre la vie

 

Années de besoins

À découvrir le passé

Années de besoins

À être soi-même

VRAI PRÉSENT

Ressentir ce vent invisible

Tassant ces feuilles inversées

Sentir l'odeur de l'azalée

S'éternisant dans le ciel d'été

Humer la grâce de ce fruit

S'allongeant dans la coupe arrondie

Goûter à ce liquide vêtu de blanc

Épousant le contour de cette coupe

Écouter l'opéra de fou de Bassan

S'étirant dans la splendeur de l'élan

Ouïr la sagesse de cette cigale

S'époumonant dans l'appel de l'instant

Savourer ce sourire chérubin

Vivant cet immédiat d'espérance

Rire de cette bourde naturel

Soupçonnant cette journée étonnante

Redoubler l'énergie de cette embrassade

Oubliant cette haine de passage

Aspirer ce geste de Vénus

Jouissant du plaisir de ce désir

 

SOUFFRANCE FAMILIALE

 

Âme déracinée

Racines desséchées

Aridité des années

Même le ciel nuageux

Ne savant pas bavarder

À toi, qui souffres aussi

Comment tendre la main

En ne palpant plus

L'existence du cœur

Grande espérance

Pouvoir de soulever

Au-delà des valeurs apprises

Vide d'essence et de lumière

Esprit pleurant la dépendance

Croyances entremêlées

Un jour à la fois, retrouvées

Un jour à la fois, oubliées

Ressenti d'un pépiement

Dans le présent d'une nouvelle vie

Reconstruisant le renouveau

Au jour le jour en invention

Ignorance dans la détresse

Maintenant, vrai moi de retour

Passion ressuscitée

Enfin trouvée, l'essence passionnelle

Vivre et partager

Guérison incomplète

Présence revenue

Bienvenue nouveau voyage

ABONDANCE

 

Imaginez...

Un bonjour à un air morose

Un sourire à un malade

Un encouragement dans la solitude

Une patience devant la colère

Un enthousiasme dans le travail

Une pensée positive au quotidien

Une caresse à un jeune enfant

Une reconnaissance du présent

Un pamplemousse dans une assiette

Une flexibilité devant l'imprévu

Un équilibre dans le succès

Un sentiment d'humilité dans la richesse

Une dose de leadership dans le quotidien

Un état d'esprit dans la prospérité

Une attitude dans l'amour de la vie

Imaginez beaucoup d'amour

Dans la santé, le succès, les loisirs,

le travail, la famille, la vie sociale, la vie amoureuse et finalement

dans l'amour de soi

ACCUEIL

 

Bienvenue, guérison d'ouverture

Cet être d'erreur humaniste

Je t'offre l'hospitalité du lundi

Toi, être de fautes expérimentales

Je te fais l'accolade du mardi

Être d'expériences passées

Je te dis viens le mercredi

Âmes de regrets inimaginables

Je t'invite au présent du jeudi

Âmes ternies de passages journaliers

Je t'accorde la cordialité du vendredi

Âmes esseulées du moment

Je t'acclame dans la fraîcheur du samedi

Être de l'âme de toujours

Je te pardonne les illusions du dimanche

RENCONTRE D'UNITÉ

 

Un jour de tempête intérieure

Où le froid n'était qu'abattement

Il a fait la rencontre d'un tronc d'arbre

Calme il était, dans son désarroi

Il a déclaré que l'intempérie

Ne dure que le temps qu'on lui accorde

Un jour de déprime matériel

Où le mouvement était résistant

Il a rencontré un scarabée des collines

Serin il était, dans sa petitesse

Il a déclaré à l'enveloppe extérieure

Ne pas être l'essence de chacun

Un jour de tristesse solitaire

Où l'environnement n'était qu'indépendance

Il a rencontré un cactus dans la steppe

Enthousiaste, il était dans son isolement

Il a déclaré qu'il n'était jamais seul

Même s'il n'était pas entouré

Un jour d'incertitude du lendemain

Où l'énergie n'était que néant

Il a rencontré un lion de la brousse

Maître il était, dans son apparat

Il m'a déclaré que les réponses découlent de son âme authentique

SPECTACLE BIOGRAPHIQUE

Première scène

Passionné y est écrit

Noir sur blanc, rôle d'énergie

Imprégnation de qualité

Ignorance de tempérance

 

Deuxième scène

Double essai y est réinscrit

Noir sur noir, tableau obscur

Effleurement de laisser-aller

Inspiration effeuillée

Troisième scène

Préjugés de société

Essence même est oubliée

Idées conçues et préconçues

Voix du cœur entremêlée

Quatrième scène

Troisième essai de conscience

Vrai moi de la première scène

Découverte dans l'esprit

Vitalité ressurgit

Cinquième scène

L'abondance multicolore

Sphères d'ornements

Redécouverte de l'âme

Amour rétabli

NAÎTRE

 

Une fois, naître était pour moi

Dans la pureté de son âme

Dans la sagesse de leur unité

Dans l'énergie de l'éternité

Deux fois, naître était pour toi

Dans l'enfance du sein parental

Dans l'innocence de l'appris

Dans la compréhension de la leçon

Trois fois, naître était pour lui

Dans la recherche de leur âme

Dans la quête de ton âme

Dans la répugnance de mon âme

Quatre fois, naître était pour nous

Dans la quête de la vérité

Dans la fusion du moi et toi

Dans le rassemblement de l'unité

Cinq fois, naître était pour vous

Dans la maîtrise du connu

Dans la conquête de l'esprit

Dans l'étude du charnel

Six fois, naître était pour eux

Dans le passé du moi

Dans le hier du toi

Dans le rappel du lui

Dans le compris du nous

Dans l'anatomie du vous

Dans le pardon d'eux

Dans l'âme du présent

MON AMI

 

Un jour, je l'ai rencontré

Il était unique et isolé

Dans les broussailles, il rôdait

Il n'a pas daigné m'accorder une œillade

Sa peau était frêle et blessée

Sa conscience naviguait avec le trépas

J'ai respecté son expérience de naguère

Donc, j'ai pu l'approcher de deux pas

Il m'a côtoyé jusqu'au cinquième pas

Confiant et presque paisible

Il a osé exposer sa vulnérabilité

Son semblant de sourire

Une impression m'a donnée

D'ouvrir une porte munie d'une clé d'or

Pour lui rendre service

J'ai jeté la clé aux oubliettes

Et j'ai déclaré:

Vas-y, aie confiance, je serai

Éternellement là avec ton âme

La porte étant déjà ouverte

J'ai profité de l'occasion pour

lui demander son surnom

Naturellement, il m'a déclaré:

Mon nom est le même que ton âme

ÉLAN

Il avait été oublié

Dans la grille du luxe

Il était frêle et désuet

Son opinion était en larmes

Il lui restait une allure de finesse

Sa souplesse éthérée

Son espoir effrayé

Enfermé dans un boîtier de diamant

Transformés, diamant en pureté

Retrouvé, envolée de grâce

Allure de passion

Mouvement naturel

Tremplin d'ouverture

ÉNERGIE

 

Énergie branchée

Rayonnement naturel

Invisible montée

Puissance intemporelle

Unification et fusion

Guide incontournable 

Ressenti et intuition

Mouvement transférable

Apprivoiser l'inconnu

Savourer la magnificence

Reconnaître le connu

Foi et confiance

Source de vie

Vie spirituelle

Sagesse de vie

Énergie éternelle

 

Combien ignorée

Depuis des temps non comptés

Combien émerveillé

En ce jour parfumé

Bienheureuse proclamée

Certitudes possibles

Légèrement transportée

À des sphères invisibles

QUI ES-TU?

 

Il recherche les blessures

Blessures d'antan

Blessures cachées dans l'armure

Blessures d'enfant

Personnalité déchue

Où te caches-tu?

À l'intérieur du soi?

Comment te faire renaître?

Éloigné du vrai

Rejoins la découverte

Être proche du soi

Être loin de la perte

Pourquoi tant de peurs

Peut-on les affronter?

Puiser dans l'intérieur

Méditer et ressourcer

Toi le mal destructeur

Tu es virtuellement fort

Mais pour quelques heures

Il fonce et écarte les torts

Pousse le coupable

Reçois le pardon

Erreurs pardonnables

Erreurs de construction

 

SOUVENIRS

 

Souvenirs d'hier, enveloppe du passé

Enveloppe d'aujourd'hui, souvenir du passé

Rappel défraîchi, présent du passé

Devenu aujourd'hui, reconstruit de demain

Évocation abrégée, passé du futur

Reconstruit au présent, école d'avenir

Enseigne imprégné, pardon de la veille

Bâtisseur d'aujourd'hui, cheminement du lendemain

Empreinte oubliée, guérison d'autrui

Expiration d'antan, pardon du destin

Reconstruction accomplie, travail actuel

Création souhaitée, conscience renouvelée

 

Reçu pour assurances

  • Facebook - Grey Circle
  • Instagram - Grey Circle

© Tous droits réservés | 2018 - 2019 | Approche humaine en Soin de l'Être.